Loading...
 

Projet 3.1 – Fermetures de pêches dans un régime de gestion écosystémique des pêches

 

Les fermetures sont utilisées comme mesure de gestion des pêches depuis des siècles. Traditionnellement, la plupart des fermetures étaient saisonnières et visaient à protéger les adultes en frai ou les jeunes poissons. Compte tenu des objectifs récents liés à la protection des écosystèmes, des fermetures à l’année sont souvent souhaitées, car ce que l’on vise c’est la biodiversité et la protection de l’habitat, et non la productivité des espèces commerciales. Les zones fermées sont devenues la pierre angulaire d’une approche écosystémique pour lier les pêches, la conservation du milieu marin et la gestion (parfois sans étude scientifique minutieuse). Les avantages et les inconvénients des zones fermées continuent de soulever la controverse.  

 

 

Le projet consistera à examiner les répercussions de la fermeture de zones sur les pêches au Canada et à l’échelle mondiale, en étudiant le cas de la fermeture du chenal Hawke au large des côtes du Labrador et celui de la réserve de l’île de Mafia, en Tanzanie. Les principaux objectifs sont de réunir, de calculer et de modéliser les données actuelles sur les effets de l’interdiction de la pêche sur les stocks de poissons et les pêches, ainsi que d’étudier la mise en œuvre et la gestion des fermetures et des politiques qui s’y rapportent. On élaborera des modèles pour représenter les répercussions des fermetures sur les stocks de poissons et les pêches, en mettant l’accent sur ces dernières. Les résultats devraient démontrer de quelle façon les fermetures se répercutent sur les pêches et quels sont les meilleurs moyens de tirer quelques avantages mesurables que ce soit de ces fermetures.

 

Coordonnées du chef de projet

George Rose

Memorial University of Newfoundland

grose@mi.mun.ca

 

Équipe de projet

  • Aubrey Russell - Fish, Food and Allied Workers (FFAW)
  • Corey Morris - Pêches et Océans Canada, Centre des pêches de l’Atlantique nord-ouest
  • Dan Lane - Université d’Ottawa
  • Darrell Mullowney - Pêches et Océans Canada, Centre des pêches de l’Atlantique nord-ouest
  • Harvey Jarvis - Fish Food and Allied Workers Union (FFAW)
  • Janice Ryan - Fonds mondial pour la nature
  • Jim McIssac - T.Buck Suzuki Foundation
  • Kate Barley - Étudiante diplômée, Memorial University of Newfoundland (depuis 2011)
  • Rodolphe Devillers - Memorial University of Newfoundland
  • Steve Martell - International Pacific Halibut Commission (IPHC)
  • Tom Dooley - Department of Fisheries and Aquaculture, Terre-Neuve-et-Labrador