Loading...
 

Projet 3.2 – Évaluer l'influence des mammifères marins sur la reconstitution des stocks de saumons du Pacifique et de morues de l’Atlantique

 

Les populations de mammifères marins le long des côtes est et ouest du Canada sont en remontée depuis 30 ans, après avoir été soumises à l’abattage sélectif et à la chasse. L’augmentation rapide de nombre de phoques et d’otaries est survenue en même temps qu’une diminution significative de certains stocks de poissons d’importance commerciale, en particulier la morue de l’Atlantique et le saumon du Pacifique (coho et quinnat). Les causes les plus probables pour expliquer le déclin des populations de poissons sont les prélèvements par la pêche et les changements environnementaux, et non la consommation par les mammifères marins. Cependant, les mammifères marins sont peut-être la raison pour laquelle les stocks de morues et de saumons ne se reconstituent pas après la fermeture des pêches. Ils ont peut-être piégé ces importantes espèces dans des « fosses aux prédateurs », phénomène par lequel une population d’animaux de proie est régulée par ses prédateurs qui la maintiennent à bas niveau. 

 

 

Le projet consistera à évaluer l’influence des phoques et des otaries sur la reconstitution des stocks de saumons du Pacifique et de morues de l’Atlantique sur les côtes est et ouest du Canada en déterminant :

 

  • les quantités de morues et de saumons consommées par les prédateurs que sont le phoque et l’otarie;
  • les seuils de population de la « fosse aux prédateurs » pour ces espèces-proies et espèces prédatrices;
  • les effets combinés de la pêche, de la prédation et des conditions du milieu sur la reconstitution des populations de morues et de saumons;
  • les options de gestion qui pourraient améliorer la reconstitution de ces populations de poissons. 

 

Ensemble, les études serviront à évaluer des options de gestion qui pourraient améliorer la reconstitution des populations de morues et de saumons, par exemple l’abattage sélectif des phoques, la prolongation des fermetures de la pêche, l’amélioration d’autres sources de nourriture pour les phoques et la pêche d’autres espèces de poissons prédateurs du saumon et de la morue.

 

Coordonnées du chef de projet

Andrew Trites et Murdoch McAllister

University of British Columbia

a.trites@fisheries.ubc.ca

 

Équipe de projet

  • Ben Nelson - Étudiant diplômé, University of British Columbia (depuis 2011)
  • Carl Walters - University of British Columbia
  • Dan Edwards - United Fishermen and Allied Workers Union (UFAWU)
  • Danny Arsenault - Prince County Fishermen's Association
  • Doug Swain - Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe (CPG)
  • Francois Beaudin - Union des pêcheurs des Maritimes (UPM))
  • Garry Stenson - Pêches et Océans Canada, Centre des pêches de l’Atlantique nord-ouest
  • Hugues Benoit - Pêches et Océans Canada, Centre des pêches du Golfe (CPG)
  • Mike Hammill - Pêches et Océans Canada, Institut Maurice-Lamontagne
  • Rachel Neuenhoff - Étudiante diplômée, University of British Columbia (depuis 2011)
  • Robyn Saunders - Fish, Food and Allied Workers (FFAW)
  • Ronnie Heighton - Gulf Nova Scotia Fleet Planning Board (GNSFPB)
  • Sarah Fortune - University of British Columbia (MSc 2012)