Loading...
 

Projet 3.3d – Concevoir des modes de gestion résistant à la variabilité de la productivité des stocks résultant des interactions trophiques et de la modification continuelle de l’environnement

La pêche du merlu du Pacifique et celle du hareng du Pacifique ont été parmi les pêches les plus productives du Pacifique au Canada. Les lieux de pêche du hareng dans les eaux de la Colombie-Britannique ont fait l’objet d’une surpêche massive à la fin des années 1960 et se sont rétablis par la suite pour atteindre des niveaux historiques dans les années 1980 et 1990. Ils se sont avérés beaucoup plus précieux pour la pêche du hareng rogué comparativement à la pêche de réduction pratiquée dans les années 1960 et auparavant. Depuis la fin des années 1980, l’abondance du merlu du Pacifique dans le Pacifique nord-est a beaucoup diminué. Étant donné le déclin massif des populations de merlu du Pacifique et l’interdiction de pêcher en vigueur dans trois des cinq stocks de hareng de la Colombie-Britannique, les industries de la pêche du merlu et du hareng abordent un tournant incertain.

Le projet servira à mettre au point un nouveau logiciel permettant d’effectuer l’évaluation des stratégies de gestion pour un modèle d’évaluation des stocks. Il aidera à élaborer de saines méthodes de gestion pour la pêche du merlu du Pacifique et celle du hareng du Pacifique, malgré l’incertitude entourant la productivité future des stocks.

 

Coordonnées du chef de projet

Andrew Trites et Murdoch McAllister
University of British Columbia
a.trites@fisheries.ubc.ca

 

Équipe de projet

  • Ashleen Benson - Chercheure associée, Université du Nouveau-Brunswick (depuis 2013)
  • Catarina Wor Lima - Étudiante diplômée, University of British Columbia (depuis 2012)
  • Chris Grandin - Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique
  • Jaclyn Cleary - Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique
  • Jake Schweigert - Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique
  • Lorena Hamer - Herring Conservation Research Association
  • Nathan Taylor - Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique
  • Sean Cox - Simon Fraser University
  • Thomas Carruthers - University of British Columbia